images

Le marché esthétique

Gommer les effets de l’âge

En mars 2016, une étude IFOP mesurait l’ampleur de l’engouement pour l’esthétique: un tiers des françaises interrogées ont eu, ou envisagent d’avoir, recours à la médecine esthétique.

Pourquoi investir dons la médecine esthétique?

Le marché de l'esthétique médicale? Un univers en expansion continue depuis l'arrivée de la toxine botulique, il y a une petite quinzaine d'années.

Son taux de croissance annuelle mondiale est de 8%.

La pratique se banalise : gommer les effets de l'âge, redessiner son visage, son corps.

On assiste à un élargissement de la patientèle depuis dix ans.

De plus en plus de généralistes, de dermatologues, de chirurgiens esthétiques dispensent ces soins.

La médecine esthétique évolue rapidement et nécessite des investissements permanents élevés de la part du médecin. Beaucoup de médecins sont déjà fortement engagés financièrement et hésitent devant de nouveaux investissements importants.